Quelle est l’élévation actuelle du mont Everest?

Gaming Club Casino: Mont Everest
Source: ABC NewsStock PhotoGetty

Des milliers d’alpinistes ont grimpé le mont Everest depuis la première ascension en 1953 par Tenzing Norgay et Sir Edmond Hillary. Mais la dispute sur l’exactitude de la hauteur de la montagne demeure entre le Népal et la Chine. L’élévation du mont Everest, nommé après l’arpenteur-géomètre de l’Inde Sir George Everest, dépend de quelques facteurs. Située entre le Népal et la Chine, l’élévation de cette montagne est quelque peu controversée. À une élévation d’environ 8848 mètres, la question demeure, devrait-on calculer la couche de neige ou l’élévation jusqu’à la roche. Devrait-on décider de la hauteur à pile ou face? Au lieu, pourquoi ne pas laisser la science faire ses recherches et se divertir avec un jeu de poker? Néanmoins, le mont Everest demeure la plus haute montagne au monde. Nous sommes incertains à ce jour si la montagne a perdu de l’élévation suivant l’effroyable séisme du Népal en 2015, mais une chose est certaine, la montagne gagne un peu plus d’un centimètre annuellement. Comment a-t-on calculé son élévation pour la première fois sans GPS ou altimètre? Est-ce que l’on devrait mesurer à nouveau sa hauteur? Voyons quelques détails importants. 

Comment mesurer une montagne au 19e siècle

Gaming Club Casino: Escalade du mont Everest
Source: Pixabay

C’est grâce aux techniques de Sir George Everest et à son prédécesseur, un dénommé Andrew Waugh, que la première élévation de la plus haute montagne au monde fut calculée en 1852. Pour ce faire, Waught a utilisé une méthode nommée la triangulation. Une simple règle de trigonométrie, oui, mais plusieurs données furent nécessaires pour calculer la hauteur d’Everest. Les observateurs ont dû observer la montagne, en fait le sommet, à partir de plusieurs points. Avec la distance, ils ont été en mesure de calculer l’angle entre le sommet et leur point d’observation. Ensuite, une donnée cruciale au calcul fut l’élévation au-dessus du niveau de la mer des observateurs. C’est avec l’angle et la distance que le calcul mathématique fut possible. Mais, il restait la question de la précision. Sur une longue distance, la réfraction est altérée. À cause de certains empêchements politiques, les observations de l’équipe de Waugh furent compilées à plus de 160 kilomètres de distance. Malgré cet inconvénient, l’élévation estimée par l’équipe de Waugh (8840 mètres) fut très impressionnante. Au cours du siècle, et après de multiples autres calculs, 8 mètres furent ajoutés.

Pourquoi Everest a-t-elle différentes élévations?

Gaming Club Casino: Chemin vers le camp de base de l'Everest
Source: Temple Tiger Népal

Il semble facile de nos jours de calculer une élévation, avec les technologies avancées du 21e siècle. Alors, pourquoi demeure la dispute concernant la hauteur du mont Everest? Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Certains géologues affirment que la montagne est graduellement poussée sous la Chine et le Népal, et cela causés par les mouvements de plaques tectoniques. Il y a aussi le facteur de l’accumulation de la neige sur le sommet. Devrait-on le calculer? Et bien, la Chine a en fait accepté l’élévation du Népal, qui inclut la neige au sommet, de 8848 mètres. Le Népal a accepté que le sommet réel soit de la roche, calculé par la Chine soit à 8844,43 mètres. C’est en mai 1999 qu’une équipe américaine utilise la technologie GPS pour mesurer l’élévation de la montagne, soit 8850 mètres. Cette donnée est désormais utilisée par la Société américaine de National Geographic, même si cette information n’a pas encore été acceptée officiellement par le Népal.

Les conséquences de tremblements de terre sur les montagnes

Gaming Club Casino: Sommet de l'Everest
Source: Revista Blog de Escalada

La fréquence des tremblements de terre peut impacter l’élévation des montagnes. Certaines petites secousses causent de faible conséquence alors que lorsqu’elles sont plus fréquentes, elles impactent définitivement la hauteur des montagnes. Des facteurs tels que les glissements de terrain, ou des avalanches de roches peuvent altérer le relief. Plusieurs portions de l’Himalaya grandissent annuellement, et certains sommets peuvent perdre jusqu’à cinq mètres. Donc, est-ce qu’Everest a vraiment perdu de la hauteur lors du tremblement de terre du Népal en 2015? Avec un séisme d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter, et d’une durée approximative de vingt secondes, il est très probable que le mont Everest a perdu quelques pieds. Donc, une nouvelle expédition en vue de calculer l’élévation du plus haut sommet au monde est planifiée, mais elle peut exiger jusqu’à sept mois avant de pouvoir être réalisée. La compilation des données et des observations peut prendre jusqu’à un mois et demi. Et pour les outils de mesure, la méthode de collecte de données par triangulation sera utilisée, en plus de la technologie de Positionnement Global (GPS).