L’avenir du plastique et de la mode

Des déchets plastiques
Source: Pixabay

Ce n’est plus un secret : le plastique à usage unique fait de sérieux dommages à notre planète, et si nous ne ralentissons pas sa consommation, nous pourrions bien atteindre le point de non-retour. Cependant, tout n’est pas perdu si nous prenons ce problème au sérieux et si nous changeons notre façon de consommer : tous les gestes sont bons, à tous les niveaux. Vous pourriez ainsi réduire facilement votre empreinte écologique en choisissant de consommer de façon responsable, et cela n’est pas forcément synonyme de privation ! Par exemple, vous pourriez vous offrir une superbe robe grâce à l’application DoneGood après avoir remporté le jackpot dans votre casino mobile sur iPad, ou opter pour des marques écoresponsables. Nous vous en disons plus dans cet article.

L’impact de la « fast fashion »

Des vêtements d’occasion
Source: Pixabay

Vous avez certainement déjà entendu parler de la « fast fashion », littéralement la « mode rapide ». De nombreuses marques changent leurs collections très souvent : tous les trimestres, voire tous les mois. Disponibles à faible coût, ces collections sont faites pour être consommées en masse et en quelques jours. Les marques passent ensuite à autre chose, rendant ladite collection « has been » et en proposant une nouvelle.

La fast fashion est certes tentante, mais elle a des conséquences qui peuvent être fatales pour notre planète. La fabrication du tissu demande beaucoup de ressources et la teinture pollue l’eau et est rejetée dans la nature. Une fois le vêtement porté, il devient difforme et ne peut plus être vendu dans les marchés d’occasion. Ces vêtements souvent fabriqués en polyester ou en d’autres dérivés du plastique terminent pour la plupart dans la nature, ou sont brûlés et dégagent des vapeurs toxiques dans l’atmosphère. Heureusement, de nombreuses marques commencent à changer et à utiliser le recyclage comme moyen de proposer de nouvelles pièces. Ainsi, on ne produit plus, mais on réutilise.

Le plastique devenu tissu

Des vêtements en vente
Source: Pixabay

Certaines marques ont décidé de faire du neuf avec du vieux en partant de la matière première : le fil de leur tissu. Les déchets plastiques sont recyclés afin de former un fil de nylon qui porte le nom d’Econyl. L’Econyl a été inventé par Aquafil qui est une entreprise italienne spécialisée dans la fabrication de fils synthétiques. Elle récupère tout simplement des déchets plastiques qu’on pourrait trouver dans l’océan comme les filets de pêche, notamment en accord avec les pêcheurs des Philippines par exemple, ou encore la Société Zoologique de Londres.

Ce fil de nylon est ensuite vendu pour produire des tissus que l’on retrouvera dans nos placards. Parmi les plus grandes marques utilisant l’Econyl, on peut mentionner Levi Strauss & Co, Adidas, ou la marque de maillots de bain, Speedo. Grâce à ce fil de nylon, rien n’est produit, il ne s’agit que de recyclage : l’Econyl n’a ainsi aucun impact sur la nature.

D’autres marques qui réutilisent les déchets

Un smartphone
Source: Pixabay

Bien qu’on ne le sache pas forcément, de nombreuses autres marques de vêtement se servent du plastique recyclé pour fabriquer leurs nouvelles pièces. Parmi les plus populaires, on peut notamment citer Timberland qui utilise spécifiquement les bouteilles d’eau en fin de vie afin de fabriquer ses chaussures. Ils utilisent pour cela le tissu Ground to Good™ fabriqué par Thread en Haïti qui permet de faire travailler la population locale tout en ramassant les déchets souvent portés par l’océan.

Everlane est une marque qui a aussi à cœur le traitement des déchets plastiques. Le patron de la marque, Michael Preysman, a toujours eu pour objectif de proposer des vêtements qui n’auraient pas d’impact sur la nature et sur l’océan. Les tissus utilisés sont donc fabriqués sans colorant toxique qui pourrait polluer l’eau. De plus, une nouvelle collection portant le nom de ReNew est entièrement conçue à partir de plastique recyclé tel que les bouteilles d’eau. Pour concevoir son tissu synthétique, plus de 3 millions de bouteilles d’eau ont été réutilisées.

À l’instar de Patagonia, Kelly Slater, Nike ou Girlfriend Collective, plus de 250 marques de vêtements ont pris pour engagement de supprimer les plastiques à usage unique de leurs collections afin de les remplacer avec des matériaux naturels ou encore avec du plastique recyclé, sur l’initiative des Nations Unies en octobre 2018. On a ainsi espoir de réduire au maximum les plastiques déversés dans l’océan, voire de réutiliser ceux déjà existants afin de permettre à notre planète de respirer à nouveau.

Opter pour la mode éthique

Pour aller plus loin, vous pourriez vous aussi y mettre du vôtre en choisissant de consommer de façon responsable. Pour cela, il existe de nombreuses applications qui vous guident et vous aiguillent pour choisir vos prochains vêtements écoresponsables. L’application Good On You analyse ainsi plus de mille marques afin de vous informer de leur éthique. Elle analyse notamment leur impact sur l’environnement, le respect des animaux et les conditions de travail de l’humain. L’application DoneGood est assez similaire et vous informe si une marque est végane, caritative, et même si seulement des femmes la composent !