Jeu vidéo et Japon : une histoire d’amour passionnée

Mario Bros règne en maître

Vous aimez les jeux vidéo ? Remerciez le Japon. Le jeu vidéo n’est peut-être pas né au pays du Soleil-Levant, mais ce dernier a fait plus pour lui que n’importe quel autre pays.

Tout le monde a joué aux jeux conçus par les développeurs japonais dans les années 1980 et 1990, période connue comme l’âge d’or du jeu. Le Japon a adopté le jeu comme aucun autre pays ne l’a fait.

Les Japonais de tous âges et de toute catégorie sociale jouent. Les jeux auxquels ils s’adonnent  s’inspirent souvent de l’imagerie et d’autres éléments issus de la culture japonaise. Ainsi, non seulement ces jeux parlent à ce public mais en plus, cela a contribué à exporter de manière efficace la culture populaire du pays.

Connexions : culture populaire et jeux

On retrouve le pop art, la pop music, la mode et le design, les sous-cultures urbaines contemporaines et la culture classique du Japon dans les jeux vidéo, en ligne ou non, conçus par les développeurs du pays.

Les graphismes et les scénarios des jeux sont souvent influencés ou inspirés par la bande-dessinée appelée manga et le style d’animation connu sous le nom d’anime. Lesquels inspirent à leur tour les designers et autres créateurs, dont le travail est salué dans des quartiers célèbres, comme Harajuku.

Chronologie du jeu vidéo japonais

Le soleil s’est levé sur les jeux vidéo japonais en 1978. C’est cette année-là qu’est sorti Space Invaders de Taito ; c’est cette année-là qui a tout changé. Si les États-Unis ont connu des débuts prometteurs, le secteur a subi un crack en 1983, ce qui a laissé un véritable boulevard au Japon.

Le jeu vidéo des années 1980

C’est dans les années 1980 et 1990 que la culture du jeu vidéo japonais a eu le plus d’influence. Ces années ont fait jouer aux jeux vidéos toute une génération, laquelle a été initiée au jeu avec, entre autres, Pac-Man (1980), Donkey Kong (1981), Tetris (1984) et Super Mario Bros (1985).

Durant les années 1980, l’accent a d’abord été mis sur les jeux d’arcade. Les consoles de salon étaient encore extrêmement confidentielles, et si les joueurs voulaient jouer, ils devaient se rendre à la salle d’arcade la plus proche. Le vent a tourné lorsque Nintendo a sorti la Nintendo Entertainment System, ce qui marqua le début de l’ère de la console.

Le jeu dans les années 1990

Les premiers succès remportés par les développeurs de jeux vidéo au Japon ont été une source de motivation pour ce jeune secteur, et ces efforts ont rapidement porté leurs fruits. Les années 1990 ont révolutionné le jeu.

Le nombre de genres de jeux a commencé à croître, le matériel de jeu s’est amélioré et le jeu portable est devenu un moyen populaire de jouer même sans console ou salle d’arcade à portée de main. Les graphiques sont passés de la 2D à la 3D et la fonctionnalité s’est améliorée, au même titre que la complexité et les éléments narratifs des jeux vidéo. C’est aussi durant cette décennie que les personnages de jeux vidéo ont investi le grand écran. Mario Brothers, Street Fighter et autre Mortal Kombat ne sont que quelques-uns des jeux vidéo japonais qui ont été adaptés en longs métrages hollywoodiens.

Ce sont les jeux vidéo des années 80 et 90 qui ont inspiré le développement continu des  machines à sous vidéo de l’industrie du casino, et même les jeux de roulette en ligne auxquels nous jouons aujourd’hui sont nés de la technologie et des avancées du jeu vidéo.

Années 2000 ; des hauts et des bas

C’est durant la première moitié des années 2000 que l’industrie japonaise du jeu a confirmé ses succès des années 90 en proposant des suites aux jeux, de nouvelles consoles et bien plus. Cependant, si les goûts occidentaux se superposaient auparavant aux goûts japonais, le marché japonais des jeux vidéo a commencé à s’émanciper.

Dans les années 80 et 90, Super Mario Bros. a fédéré des joueurs issus du Japon, des États-Unis, d’Europe et d’autres pays du monde. Néanmoins, les jeux vidéo ayant commencé à être développés pour plaire de plus en plus à un public spécifiquement japonais, les jeux vidéo japonais de la fin des années 2000 ont conquis un public occidental plus restreint.

Les ventes s’en sont ressenties, et les développeurs ont vite compris qu’il leur faudrait modifier leurs jeux vidéo afin d’attirer un public occidental un peu plus large si l’industrie voulait non seulement survivre, mais également prospérer. En 2018, l’industrie japonaise du jeu vaut plus de dix milliards de dollars américains, avec plus de la moitié représentée par le jeu sur mobile.

Jeux vidéos japonais importants

Voici quelques-uns des jeux vidéos les plus importants que l’on doit à l’industrie du jeu vidéo japonaise :

  • Super Mario Bros.
  • Pac-man
  • Space Invaders
  • Pokémon
  • Street Fighter
  • La Légende de Zelda
  • Sonic le hérisson

Ces titres emblématiques ont façonné le monde du jeu et, même des années après leur sortie, ils sont encore vénérés et adorés.

Image source:

https://pixabay.com/en/mario-luigi-figures-funny-colorful-1558012/

YouTube: